Alphabet en anglais avec prononciation, astuces et histoire

L’alphabet anglais a une histoire fascinante, et le développement de chaque lettre de l’alphabet a sa propre anecdote. Bien que l’anglais soit largement parlé, pour les non-anglophones, c’est l’une des langues les plus difficiles à apprendre.

Combien de lettres l’alphabet anglais a-t-il?

L’alphabet en anglais a 26 lettres allant de ‘a’ à ‘z’ (avec b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, yy au milieu). Ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que il y a seulement 200 ans, il y avait 27 lettres dans l’alphabet anglais. Bien que beaucoup connaissent probablement le nombre de lettres en anglais (s’il s’agit de locuteurs natifs anglais), ils peuvent ne pas être aussi familiers avec les chiffres dans d’autres langues.

Comment prononcer l’alphabet en anglais

Prononcer l’alphabet en anglais n’est pas une tâche facile, mais si vous connaissez la forme graphique de chacune de ces lettres en anglais, il vous sera plus facile de prononcer les mots et de comprendre plus facilement toute conversation.

Sans oublier qu’en apprenant les sons de l’alphabet, vous serez en mesure d’identifier, par exemple, quand un mot a une voyelle ou un son de consonne.

Maintenant, pour expliquer le son des lettres de l’alphabet en anglais, nous allons laisser quelques images de l’alphabet en anglais, ce que nous faisons avec cela est de transcrire littéralement la prononciation graphiquement. Si vous regardez dans un dictionnaire, vous verrez que les représentations phonétiques officielles sont très différentes. En audio, vous entendrez la prononciation de la lettre, puis le son qu’elle fait généralement lorsqu’elle est insérée dans un mot.

l'alphabet en anglais

l’alphabet en anglais

Audio de l’alphabet anglais

Maintenant que vous connaissez la manière graphique d’écrire et de prononcer l’alphabet en anglais, il est temps pour vous de vous familiariser avec cet audio, qui montre les sons corrects pour prononcer l’alphabet en anglais.

Apprenez l’alphabet

Chanson de l’alphabet en anglais pour enfants et adultes

Cela peut sembler un peu enfantin, mais apprendre l’alphabet en chantant est assez efficace 🙂 Il existe d’innombrables vidéos disponibles sur YouTube, la plupart destinées aux enfants, et pour cette raison, elles sont hilarantes!Chanson de l'alphabet en anglais

Le son de l’alphabet anglais pour les enfants ne correspond pas toujours à celui utilisé dans le contexte d’un mot donné. Jetez un œil à la vidéo suivante:

Images de l’alphabet en anglais à imprimer

Images de l'alphabet en anglais

Images de l’alphabet en anglais L’utilisation d’images avec des graphiques de l’alphabet en anglais est une contribution essentielle pour les salles de classe et les zones de consultation fréquente pour toute personne qui apprend la langue anglaise, ce n’est pas un secret qu’aujourd’hui L’anglais est une langue très importante et sinon la plus importante de toutes. Nous ne pouvons nier que les gens qui connaissent parler et écrire l’anglais sont vus par la communauté mondiale avec des yeux différents.

Comment écrire l’alphabet en anglais

L’alphabet anglais moderne est un alphabet latin composé de 26 lettres, 21 consonnes et 5 voyelles.

Letra Prononciation en anglais
À Hey
B Bi
C Ci
Gave
ET je
F Ef
g Jyi
H Eitch
je Ai
J Il je
K Kei
L le
M Em
N Dans
OU Ou
P Pi
Q Kiu
R Ar
S Est
T Vous
OU Iu
V Vu
W Dabl-iu
X Ancien
ET sensationnel
Z Zi


Les consonnes

B, C, D, F, G, H, J, K, L, M, N, P, Q, R, S, T, V, W, X, Y, Z,

Voyelles

A E I O U

Alphabets antiques

Un alphabet est une collection de symboles utilisés pour épeler des mots. Dans un alphabet, chaque symbole représente un phonème ou une unité sonore. Les Égyptiens ont été les premiers à utiliser des symboles pour représenter des sons, mais leurs hiéroglyphes ne sont pas un exemple d’un véritable alphabet, car chaque symbole représente un groupe de phonèmes, ou même un mot entier.

Le premier vrai alphabet a été utilisé il y a près de quatre mille ans, dans l’ancienne terre de Canaan. Cet alphabet utilisait entre vingt-deux et trente-deux lettres selon la période, mais il n’y avait pas de voyelles. Les gens ont écrit sur un papier à terme pour deviner quel son de voyelle chaque consonne a suivi, en fonction de l’apparence du mot. Malgré cette carence, l’alphabet cananéen était très utile car il remplaçait le système complexe des hiéroglyphes égyptiens. Les gens n’avaient pas à mémoriser des milliers de symboles différents, ce qui permettait à quiconque d’apprendre à écrire.

Une tribu appelée les Phéniciens a apporté l’alphabet cananéen en Grèce, et les Grecs l’ont amélioré en ajoutant des voyelles. L’alphabet grec a été le premier véritable alphabet phonétique, ce qui signifie qu’il avait une lettre pour représenter chaque phonème de la langue. Les Grecs ont ensuite introduit cet alphabet en Italie, où il est devenu l’alphabet latin. L’alphabet latin a été utilisé par l’Empire romain et est très similaire à de nombreux alphabets modernes.

L’évolution de l’alphabet en anglais

L’alphabet en anglais a évolué après que les Romains ont apporté la langue latine en Angleterre, qui était contrôlée par les Anglo-Saxons. Les Anglo-Saxons étaient une tribu germanique qui parlait le vieil anglais. Ils utilisaient un alphabet beaucoup plus ancien appelé Futhorc, ou l’alphabet runique. En vieil anglais, le mot «rune» signifiait «déclaration sombre et mystérieuse», tandis qu’en vieil allemand, le mot signifiait «une conversation secrète». L’écriture était étroitement associée à la magie par les tribus germaniques.alphabet anglais

L’alphabet anglais moderne est né d’une combinaison de l’alphabet latin et de l’alphabet runique anglais ancien. Plusieurs runes étaient incluses dans l’alphabet anglais, y compris la rune «épine», qui était écrite comme «þ», et la rune «wynn», qui était écrite comme «ƿ». La lettre épine a fait un «th» et la lettre wynn a fait un «w». A cette époque, il n’y avait pas de «w» dans l’alphabet latin. Pendant le Moyen Âge, les gens ont cessé d’utiliser des runes anciennes et Thorn a été remplacé par «th», tandis que wynn a été remplacé par «uu». Le «uu» est devenu plus tard la lettre moderne «w».

Plus tard, au Moyen Âge, les lettres «u» et «j» ont été ajoutées à l’alphabet en anglais. Cela a porté l’alphabet à son total moderne de vingt-six lettres, bien que jusqu’à la fin du XIXe siècle, les combinaisons «æ» et «œ», ainsi que le symbole «&» aient souvent été inclus lors de l’écriture de l’alphabet.

Alphabet anglais moderne

L’alphabet anglais moderne est similaire ou identique aux alphabets utilisés dans la plupart des pays européens. La seule différence entre les alphabets anglais et espagnol est que l’alphabet espagnol comprend la lettre «ñ». En anglais, le même son est produit avec la combinaison «ny».

Contrairement à l’alphabet espagnol, l’alphabet anglais n’est pas complètement phonétique. L’anglais a plus de phonèmes que l’espagnol, en raison de l’emprunt et des mots de nombreuses langues différentes. L’alphabet anglais utilise des combinaisons de lettres pour représenter les phonèmes. Par exemple, le «sh» sur «bateau» fait un son différent de «s» ou «h». Les lettres «tch» dans «ditch» représentent un phonème légèrement différent du son produit par «ch» dans «cheese». En raison de ces bizarreries, il peut être difficile pour les gens d’apprendre à prononcer l’anglais écrit. Même les anglophones natifs font des erreurs lorsqu’ils rencontrent des mots inconnus.

La diversité de l’orthographe anglaise est un signe de la richesse de la langue anglaise. L’anglais a un vocabulaire large et a été influencé par de nombreuses langues. Avec de la pratique, n’importe qui peut apprendre les règles et les exceptions qui régissent la prononciation anglaise et faire un pas de plus vers la maîtrise d’une langue complexe et belle.

Histoires des lettres de l’alphabet anglais.

Vous êtes probablement l’une des personnes qui ont appris l’alphabet en anglais à un très jeune âge. L’alphabet moderne à 26 lettres a commencé au 16ème siècle. Le développement de l’alphabet anglais a été influencé par les écritures sémitiques, phéniciennes, grecques et romaines. Il est très intéressant de savoir comment chaque lettre a été formée.

Lettre à

La forme originale de la lettre A a été inversée. Il a été introduit au 19ème siècle. Lorsqu’elle était inversée, elle ressemblait à la tête d’un animal avec des cornes ou des bois. C’était approprié parce que, dans l’ancien sémitique, la lettre se traduit par «bœuf».

La lettre B

Dans sa forme originale, la lettre B était tirée des hiéroglyphes égyptiens et la lettre reposait sur son ventre. Dans sa forme originale, elle ressemblait à une maison avec une porte, un toit et une pièce. Le symbole représentait le «refuge» il y a environ 4 000 ans.

Lettre C

La lettre est venue des Phéniciens. Il avait la forme d’un boomerang ou d’un bâton de chasse. Les Grecs l’appelaient «gamma», et comme il était écrit dans l’autre sens, il a été retourné dans la direction où il est écrit aujourd’hui, les Italiens lui donnant une meilleure forme en croissant.

Lettre D

«Dalet» était le nom donné à la lettre D par les Phéniciens en 800 avant JC. À l’origine, il ressemblait à un triangle rugueux tourné vers la gauche. Le sens original de la lettre est « porte ». Lorsque les Grecs ont adopté l’alphabet, ils lui ont donné le nom de «delta». Plus tard, il s’est renversé et les Romains ont donné au côté droit de la lettre une forme de demi-cercle.

Lettre et lettre

Il y a environ 3 800 ans, la lettre «E» était prononcée comme «H» dans la langue sémitique. Cela ressemblait à une figure de bâton d’un humain avec deux bras et une jambe. En 700 avant JC, les Geeks le retournèrent et changèrent la prononciation en un son «ee».

Lettre f

La lettre «F» venait des Phéniciens et ressemblait plus à un «Y». Lorsqu’il était parlé à l’époque, le son émis était proche de «waw». Les anciens Grecs l’ont renommé «  digamma  » et l’ont incliné pour ressembler au F. actuel. Les Romains l’ont amélioré en lui donnant une forme plus géométrique et en changeant le son en «  fff  ».

Lettre g

La lettre «G» vient de «zeta» des Grecs. Au début, cela ressemblait à un «moi», mais la prononciation faisait un «zzz». Les Romains ont changé de forme vers 250 avant JC. C., lui donnant des bras supérieurs et inférieurs et un son «g». Le latin n’avait pas de son «z». Au cours de son développement, les lignes droites se sont courbées, se terminant par leur forme actuelle en croissant.

Lettre H

La lettre «H» est venue des Égyptiens et a été utilisée comme symbole pour la clôture. Il a fait un bruit haletant quand il a été prononcé si tôt que les universitaires ont pensé que ce n’était pas nécessaire et que les érudits britanniques et latins ont finalement supprimé la lettre H de l’alphabet anglais vers 500 après JC.

Lettre I

La lettre «je» était appelée «yod» en 1000 avant JC. Cela signifiait main et bras. Les Grecs l’ont appelé « iota » et l’ont rendu vertical. Dans son évolution, il est devenu une ligne droite vers 700 avant JC.

Lettre j

La lettre «I» représentait également le son «J» dans les temps anciens. Il a obtenu sa forme de lettre au 15ème siècle comme contribution à la langue espagnole. Ce n’est que vers 1640 que la lettre paraît régulièrement imprimée.

Lettre k

La lettre «K» est une lettre ancienne, car elle provient des hiéroglyphes égyptiens. En langue sémitique, on lui a donné le nom de «kaph», qui se traduisait par «paume de la main». À cette époque, la lettre regardait dans l’autre sens. Lorsque les Grecs l’ont adopté en 800 avant JC, il est devenu un «kappa» et a tourné à droite.

Lettre I

Dans l’ancien sémitique, la lettre actuelle «L» était à l’envers. Cela ressemblait donc à une lettre accrochée. Il s’appelait déjà «El», ce qui voulait dire «Dieu». Les Phéniciens étaient responsables de lui donner un regard inversé, avec le crochet à gauche. Ils redressèrent un peu l’hameçon et changèrent le nom en «lamed» (prononcé lah-med), un troupeau de bovins. Les Grecs l’ont appelée «lambda» et l’ont tournée vers la droite. Le look final de la lettre «L» avec le pied droit à angle droit a été gracieuseté des Romains.

Lettre M

L’origine de la lettre «M» était les lignes verticales ondulées avec cinq pics pour symboliser l’eau selon les Égyptiens. En 1800 avant JC, les Sémites ont réduit les lignes à trois vagues, et les Phéniciens ont éliminé une vague de plus. En 800 avant JC, les pics se sont transformés en zigzags et ont basculé horizontalement pour former la lettre M que nous connaissons aujourd’hui.

Lettre n

Un autre symbole égyptien était la lettre ‘N’ qui ressemblait à l’origine à une petite ondulation au-dessus d’une ondulation plus grande signifiant cobra ou serpent. Les anciens Sémites lui ont donné le son «n», qui symbolisait le «poisson». Vers 1000 avant JC, une seule vague est apparue, et les Grecs l’ont appelée «nu».

Lettre O

La lettre «O» est également venue des Égyptiens. On l’appelait «œil» en égyptien et ayin »en sémite. Les Phéniciens ont encore réduit les hiéroglyphes, ne laissant que le profil de l’élève.

Lettre p

Dans l’ancien langage sémitique, la lettre « P » ressemblait aujourd’hui à un « V » inversé. Il a été prononcé «pe», ce qui signifie «bouche». Les Phéniciens ont transformé sa partie supérieure en forme de crochet diagonal. En 200 avant JC, les Romains l’ont tournée vers la droite et ont fermé la boucle pour former le «P».

Lettre q

Le son original de la lettre «Q» était comme «qoph» qui se traduisait par une boule de laine ou de singe. Il a été initialement écrit comme un cercle traversé par une ligne verticale. Dans les inscriptions romaines vers 520 avant JC, la lettre telle que nous la connaissons aujourd’hui est apparue.

Lettre R

Le profil d’un humain face à gauche était la forme originale de la lettre «R», telle qu’écrite par les Sémites. Il a été prononcé «resh» qui signifiait «tête». Les Romains se sont tournés vers la droite et ont ajouté un pied en pente.

Des lettres

La lettre «S» avait l’habitude d’apparaître comme un W ondulé horizontal qui était utilisé pour représenter l’arc d’un archer. L’angularité de la forme vient des Phéniciens, qui lui ont donné le nom de « bouton » qui s’est traduit par « dent ». Les Romains l’ont placé dans une position verticale et l’ont appelé «sigma», tandis que les Romains l’ont placé dans la position que la lettre a aujourd’hui.

Lettre t

Les anciens Sémites utilisaient la forme minuscule de la lettre «T» que nous voyons aujourd’hui. Les Phéniciens ont appelé la lettre «taw» (marque) qui ressemblait à «tee» lorsqu’elle est prononcée. Il était appelé «tau» par les Grecs. Ils ont également ajouté la croix en haut de la lettre pour la distinguer de la lettre «X».

Lettre u

La lettre «U» ressemblait initialement à «Y» en 1000 avant JC. À l’époque, il s’appelait « waw », ce qui signifiait « cheville ». Sous les Grecs, on l’appelait «upsilon».

Lettre v

Les Romains utilisaient V et U de manière interchangeable. La distinction a commencé à apparaître vers le XVe siècle.

Lettre w

La lettre «W» a commencé au Moyen Âge, avec les scribes de Charlemagne écrivant deux «u» côte à côte, séparés par un espace. A cette époque, le son émis était similaire à «v». La lettre est apparue sous forme imprimée comme une seule lettre «W» en 1700.

Lettre x

La lettre «ksi» des anciens Grecs ressemblait à «X». La forme minuscule de la lettre «X» a été observée dans les manuscrits manuscrits disponibles à l’époque médiévale. Les imprimeurs italiens de la fin du XVe siècle utilisaient également des minuscules «X».

Lettre Y

Depuis sa création en tant que «upsilon», la lettre Y a été ajoutée par les Romains en 100 après JC.

Lettre z

Les Phéniciens avaient autrefois une lettre appelée «zayin». Cela signifiait une «hache». Initialement, il ressemblait à la lettre « I » avec des clous en haut et en bas. Vers 800 avant JC, il fut adopté comme « zeta » par les Grecs et reçut le son « dz ». Il n’a pas été utilisé pendant plusieurs siècles jusqu’à l’arrivée du français normand et ses mots qui ont nécessité le son de la lettre «Z».

Vous savez maintenant comment sont apparues les lettres de l’alphabet anglais. Nous espérons que vous trouverez cela intéressant et le partagerez avec vos amis.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *